Osteopathie-64

Ostéopathie structurelle, viscérale et crânienne

Flower

Libre arbitre VS déterminisme chaotique quantique

Avertissement

Cet article est destiné à radicalement changer la manière dont vous regardez votre vie.

Soyez en conscient avant de “prendre la décision” de le lire.

L’auteur ne pourrait être tenu responsable des influences chaotiques qui pourrait en émerger.

Possédez-vous un libre arbitre ? Êtes-vous libre de vos choix ?

View Results

Loading ... Loading ...

Le Déterminisme Chaotique Quantique

Un petit conte chinois

Pour commencer un article avec un titre aussi farfelu, rien de tel que de conter une petite histoire chinoise

(afin d’y voir plus clair ?!?)


“Il était une fois … Un fermier chinois qui avait bien travaillé son champs, et un jour pour l’en féliciter le seigneur vînt lui offrir un superbe cheval.

_Son voisin, envieux de cette reconnaissance lui dît: ‘Vous avez de la chance que le seigneur vous apprécie. Regardez ce beau cheval, quel veinard vous êtes !’

_Le fermier lui répond: ‘Peut-être que c’est une chance… Peut-être…’

Quelques semaines plus tard le vaillant fils du fermier monta le cheval qui rua. Le fils tomba et se cassa la jambe.

_Le voisin lui dit: ‘Tu avais raison, ce cheval est un cadeau empoisonné de notre seigneur. Quelle malchance que tu aies bien travaillé. A cause de cela le seigneur t’a donné un cheval qui vient de casser la jambe de ton fils. Et maintenant qui va t’aider à la ferme ? Quelle poisse !”

_Le fermier lui répond: ‘Peut-être que la venue de ce cheval a amené la malchance, peut-être…’

Quelques jours plus tard, une guerre éclate et tous les jeunes hommes valides sont appelés au front, voués à une mort probable. Le fils du fermier ne peut y aller à cause sa jambe.

_Le voisin abasourdi par ce hasard impossible:’C’est quand même incroyable cette histoire de cheval! Si le seigneur ne t’avait pas eu à la bonne, tu n’aurais pas eu ce cheval et ton fils se serait très probablement fait tué par cette guerre!’

Le fermier lui répond:’Peut-être que c’est une chance… Peut-être…’

 Le Déterminisme

Avons-nous un libre arbitre ?

Pensez-vous avoir un libre arbitre ? Vous croyez vous libre de faire les choix que vous faites ?

Certaines religions reposent sur cette croyance, sinon nos dieux seraient particulièrement sadique. Quel autre adjectif pourrait décrire une déité qui prendrait un malin plaisir à vous donnez une vie où votre seule issue est la souffrance, le malheur, la douleur ou pire… l’ENFER !
Non certainement pas! Nos dieux sont bienveillants et nous ont offert cette liberté, celle de nos choix.

La société y croit et repose  sur cette croyance. Si vous violez la loi, vous êtes tenu responsable/coupable car vous avez fait le choix de votre décision. Si la cour considère que n’aviez pas de libre arbitre (que vous étiez fous au moment des faits) alors on vous interne en hôpital psychiatrique. Sympa comme alternative…

Mais avons-nous seulement un libre arbitre ?

Sans vouloir tomber dans la phrase clichée :”Nous n’avons pas choisi nos parents”, notre conjoncture familiale, sociale, sociétale et environnementale vont tout de même définir les grandes tendances de notre vie. Votre religion, votre tendance politique, vos droits, votre alimentation, votre enseignement ne relèvent alors pas particulièrement de votre choix.

“Mais ce ne sont que les grandes lignes” me diriez-vous.

Certes, mais qu’en est-il du quotidien ? Ne réalisons-nous pas que nous sommes criblés de réflexes pavloviens ? Quels bon toutous sommes-nous !

_On s’arrête au feu rouge. Est-ce un choix ? Non, nous le faisons de manière réflexe. On se justifiera par “la loi dit que…” “Que c’est dangereux…” Cela voudrait dire que ce choix nous est imposé, ce n’est plus véritablement un choix en somme. Pourtant même la nuit à un carrefour vide et que le feu reste bloqué pendant 5min au rouge, on attendra contre toute logique qu’il passe au vert avant d’avancer!

_Le simple fait que de voir qu’il fasse mauvais le matin vous plombe le moral

_On paye respectueusement la caissière

_Bonjour, comment allez vous ? _Ça va merci et vous ?

_On fait la queue gentiment, en attendant patiemment son tour

_On accepte même de payer plein tarif l’autoroute quand il est en travaux et qu’on vient de faire 20min de bouchon !!! Alors que nous aurions le choix de s’insurger contre ce vol en s’arrêtant au péage et en refusant de payer… Mais le faisons-nous ?”

Croyez-vous que vous avez le choix de vos amis ? Vos amis sont-ils vraiment des amis ? Quels besoins vous satisfont-ils ?

Si vous fumez et que vos amis sont aussi des fumeurs, que se passe-t-il le jour où vous décidez d’arrêter de fumer ? Continuerez-vous encore à les côtoyer ? La même situation se pose souvent avec d’autres problèmes d’addiction (alcool, drogue…). D’ailleurs un drogué a-t-il le libre arbitre de sortir de son addiction ?

Nous n’avons qu’une illusion de choix.

Certains d’entre vous me diront: “Je ne vote pas pareil que mes parents, je ne suis pas catholique alors que mes parents le sont, je suis végétarien alors que mes parents ne mangent que du poisson… Voici la preuve de mon libre arbitre !”

Vraiment ? Quels sont les facteurs qui ont contribué à ces choix différents ? Une révolte vis à vis de vos parents, pourquoi ? Un besoin identitaire, pourquoi ? Un trauma émotionnel, pourquoi ? Posez-vous le pourquoi du pourquoi du pourquoi et vous en viendrez rapidement à la conclusion que le choix n’était que réponse à certains stimuli clés. Votre choix est toujours motivé par un besoin !

Voyez-vous votre choix serait plus une réponse réflexe à certaines stimulations que dû à un véritable libre arbitre.

Au final ce ne sont que des cascades de réactions chimiques inévitables qui prennent place dans votre cerveau. En fonction de votre alimentation, respiration, stimulation, et vos expériences passées, les réactions chimiques seront différentes et définiront votre réponse dite “consciente”.
Regardez l’influence des hormones sur notre comportement, stéroïde et comportement agressif, humeur cyclique (oh, combien agréable!) des femmes, hypo ou hyper-thyroïdie, intoxication au plomb, ou encore l’apaisement que procure certaines lumières, odeurs, sons, ou encore l’effet de quelques vodka-redbull, hypoglycémie…

En fait croire au libre arbitre c’est croire en une notion d’âme ou d’esprit appartenant à une autre dimension qui serait indépendante à toutes influences externes et qui vous permettrait de faire preuve d’une capacité de jugement non biaisé.

Ahahahahahahah la bonne blague !!! Et la marmotte elle emballe le chocolat dans du papier alu.!?
Non le père Noël n’existe pas, les lutins et les licornes non plus par ailleurs…

Tant bien même que nous voudrions croire en un libre arbitre, à quel moment de notre évolution l’aurions-nous développé ? (question implacable de Stephen Hawking “Y a-t-il un grand architecte dans l’univers”) Lorsque nous étions néandertalien ? bestiole poilue à 4 pattes ? amibe ? bactérie ? phytoplancton ? Un chien a-t-il un libre arbitre ? une fourmi ? un ver de terre? une étoile peut-être ?


Non le libre arbitre est un non-sens.

Implications d’un non-libre arbitre

Les implications de l’inexistence de ce libre arbitre sont très troublante:
Rappelez-vous de cette personne qui vous a fait une crasse, pouvez-vous vraiment lui en vouloir si elle n’avait en fait pas le libre choix de son action ?

Peut-on en vouloir à un meurtrier ? à un violeur ? à un voleur ? Se doit-on de féliciter quelqu’un qui a fait quelque chose de bien, car il n’y est pour rien ?! Pourrait-on se dire que c’est l’existence d’un prix qui motive un vainqueur et la prison ou la tentation de ne pas se faire attraper (ou de se faire attraper) qui motive un délinquant ?

Alors oui, quelque part il existe un certain déterminisme. Il est relativement facile de prévoir une réponse donnée d’un individu face à une certaine stimulation. Si vous offrez le choix entre une après midi tranquille ou active à un hypothyroïdique, il penchera pour la première proposition. Si vous buvez 4 vodka redbull vous aurez plutôt la bougeotte et envie de sortir, avec cette illusion rassurante que vous faites le choix de sortir…

On serait alors en droit de se demander si il existe un destin car nous parlons de déterminisme. Avons-nous une destinée, puisque toutes nos réactions découleraient d’interactions obligatoires chimiques et physiques avec notre environnement. Si c’est le cas, prévoir alors ces réactions nous permettrait alors de prédire le futur…

Pages: 1 2 3

Tags: , , ,

4 Responses to “Libre arbitre VS déterminisme chaotique quantique”

  1. avril 10th, 2012 at 8:59

    Paulo says:

    Salut mon pierrot c’est Paulo from Angers, 3 trucs pour étayer ta thèse: “What the bleep do we know” ( sur YouTube, gratis), “l’éloge de la fuite” Henri laborie, “le secret” que tt le monde connais. À plus et bonne lecture.

  2. avril 18th, 2012 at 6:13

    Xavier says:

    Ça rappelle la théorie de la synchronicité, mise en forme par le psychanalyste Carl Jung, et le physicien quantique, Wolfgang Pauli.

  3. décembre 14th, 2012 at 6:13

    Tous les articles d’ostéopathie-64 says:

    […] 62. Libre arbitre Vs Déterminisme chaotique quantique […]

  4. septembre 16th, 2013 at 11:57

    Les processus cérébraux (part 1) says:

    […] soit illusoire de croire avoir un libre arbitre (cela a été discuté dans un article précédent le déterminisme chaotique quantique) cette compréhension de nos processus internes nous permet de “réaliser” […]

Leave a Reply