Osteopathie-64

Ostéopathie structurelle, viscérale et crânienne

Flower

Mon approche ostéopathique

Mon approche ostéopathique (35%diagnostic, 65% traitement):

(Excusez le fait que je parle à la première personne dans cet article. Parlant des différentes approches ostéopathiques, il serait étrange de ne pas décrire l’approche ostéopathique de votre ostéopathe. Et vous comprendrez que parler de sa propre approche à la 3ème personne est quelque peu étrange, d’où l’utilisation de la première personne)

Voici quelques points que j’essaie de suivre pendant mes traitements:

  1. Nombre de chaînes lésionnelles ont une origine ou sont maintenues par des “lésions viscérales”.
  2. Les systèmes d’absorption sont très importants (pied, genou, courbe vertébrales), la mobilité du bassin est primordiale.
  3. Les rapports de pressions entre la cage thoracique et l’abdomen vont influencer grandement la posture du patient, la respiration en est l’une des clefs.
  4. A douleur asymétrique, cause asymétrique. A douleur central ou bilatéral source centrale ou bilatérale.
  5. Manipuler la colonne vertébrale après les manipulations viscérales
  6. Nombre de problèmes de cou, ne trouve pas une origine cervicale
  7. Au fil des traitements l’approche devient plus fonctionnelle (tend vers une approche plus crânienne-fasciale)

Mon approche ostéopathique est un mélange des 3 unités, du TGO et d’approche fasciale/viscérale/crânienne.

Je vais donc effectuer des tests de mobilité en position debout, assise, sur le dos et sur le ventre (10min). Le but étant d’essayer de tester un maximum de tissus. Une fois toutes les tensions analysées, Il convient d’essayer de relier anatomiquement ces structures les unes aux autres afin de créer des chaînes lésionnelles. Le traitement se déroule en partant des pieds et suit généralement cet ordre: viscéral, structurel, fascial, crânien. Le tout en visant et en insistant sur les chaînes lésionnelles identifiées.

Le premier traitement est généralement plus orienté vers l’unité (voir 3 unités) symptomatique.

L’approche structurelle, viscérale, crânienne, dépendra du diagnostic mais aussi de la morphologie et psychologie du patient. Il convient d’éviter de manipuler vertébralement quelqu’un de stressé ou d’agé, et une approche exclusivement crânienne sur un joueur de rugby n’est généralement pas  très efficace…

Le TGO ou Traitement Général Ostéopathique (95% traitement, 5% diagnostic):

Mon approche ostéopathique (35% diagnostic, 65% traitement):

Les 3 Unités (60% diagnostic, 40% traitement):

La méthode Gilette (80% diagnostic, 20% traitement):

Le Lien Mécanique (95% de diagnostic et 5% de traitement):

Retour

Tags: , , , , , ,

9 Responses to “Mon approche ostéopathique”

  1. février 8th, 2010 at 5:41

    Approche ostéopathique maximaliste et minimaliste | osteopathie-64 says:

    […] Mon approche ostéopathique (35% diagnostic, 65% traitement): […]

  2. février 8th, 2010 at 5:43

    Le TGO ou Traitement Général Ostéopathique | osteopathie-64 says:

    […] ostéopathe « Approche ostéopathique maximaliste et minimaliste Mon approche ostéopathique […]

  3. février 8th, 2010 at 5:44

    Les 3 Unités | osteopathie-64 says:

    […] ostéopathe « Mon approche ostéopathique La méthode Gilette […]

  4. novembre 16th, 2010 at 2:34

    Christopher Fleischner says:

    Cher Confrère,
    Je suis l’un des vice-présidents de l’une des organisations professionnelles représentatives de notre profession: La Chambre des Ostéopathes.
    Je suis tombé par hasard sur votre site et je le trouve très impressionnant par la richesse de ses sources. Je suis par contre étonné que parmi les liens utiles ne figurent pas les organisations ostéopathiques existantes. La seule dont le lien figure est le ROF qui ne représente qu’une très faible partie des ostéopathes Adeli qui selon le dernier recensement de Novembre 2010 dépassent les 14.000.
    A toutes fins utiles je vous laisse içi le lien de la Chambre, syndicat auquel un millier de consoeurs et de confrères adhèrent:http://www.cnosteo.com/
    Merci de proposer à vos patients une vitrine qui reflète la réalité de la diversité professionnelle et de ne pas alimenter les vieilles querelles qui empoisonnent notre vie associative depuis bien longtemps!
    Encore bravo pour votre site,
    CFleischner DO

  5. novembre 16th, 2010 at 5:26

    admin says:

    Cher Christopher,

    Effectivement seul le ROF était jusqu’à présent en lien sur le site et vous avez tout à fait raison de m’indiquer que d’autres organisations socio-professionnelles pouvaient aussi y être mentionnées.
    Cependant il m’est difficile de mettre en lien des organisations qui critiquent ouvertement et agressivement la pratique exclusive de l’ostéopathie.

    Je vous remercie de votre commentaire,

    Sincèrement,

    Pierre

  6. novembre 21st, 2010 at 1:24

    la Méthode Gilette | osteopathie-64 says:

    […] Mon approche ostéopathique (35% diagnostic, 65% traitement): […]

  7. novembre 7th, 2012 at 8:36

    CFleischner DO says:

    Pierre,
    Je réponds tardivement à votre courriel pour vous signaler que vos propos sur la position de la Chambre concernant la pratique exclusive de l’ostéopathie sont mal informés.
    La Chambre Nationale des ostéopathes n’a jamais tenu de propos agressifs sur la question de la pratique exclusive comme vous l’affirmez. Elle a juste rappelé qu’en l’état actuel de la législation, que nous déplorons depuis le début, la pratique de l’ostéopathie n’est pas la propriété des exclusifs qui ne sauraient se substituer à la loi.
    Les conclusions que vous tirez de cette position légaliste vont bien au-delà de ce qu’elle signifie en réalité.
    Je crains que vous n’ayez été mal informé. En espérant que ceci vous permette de laisser derrière vous cette fausse représentation, je vous adresse mes salutations confraternelles,
    CFleischner DO

  8. novembre 8th, 2012 at 3:07

    admin says:

    Cher Christopher,
    Autant pour moi, J’ai dû confondre votre CNO avec le SMMOF ou un autre syndicat de médecin/kiné ostéopathes… étrange
    Cordialement,

    Pierre

  9. mai 31st, 2013 at 12:35

    Tous les articles d’ostéopathie-64 says:

    […] 22. Mon approche ostéopathique […]

Leave a Reply