Osteopathie-64

Ostéopathie structurelle, viscérale et crânienne

Flower

Posts Tagged ‘PNL’

Les processus cérébraux (Part 1)

Pourquoi de nombreux accidents de voitures auraient en fait une cause psychologique ?

Pourquoi les femmes arrivent à faire plusieurs chose à la fois ?

Comment fait-on nos choix ?

Comment l’expérience rentre-t-elle en jeu?

Pourquoi devient-on vieux con ?

Peut-on se programmer à changer, à faire de meilleurs choix ?

La question qui tue existe-elle ?

La compréhension de la notion de processus cérébral nous permet de mieux comprendre ce qu’il se passe dans notre petite tête, et par cette compréhension consciente nous nous donnons les moyens de complexifier nos réponses vis à vis de notre environnement. Nous devenons moins prévisibles, plus adaptables, moins déterminés court-termistes, plus originaux.

Bien qu’il soit illusoire de croire avoir un libre arbitre (cela a été discuté dans un article précédent le déterminisme chaotique quantique) cette compréhension de nos processus internes nous permet de “réaliser” l’existence d’un plus grand panel de “choix” (qui n’en sont pas vraiment) et donc de tendre vers la même quantité de choix que l’on aurait si l’on avait réellement un libre arbitre. On se plaît alors à avoir une plus grande illusion du libre arbitre.

Afin de rendre aussi digeste que possible la lecture et l’écriture de ce sujet, il sera divisé en 3 articles.

Aussi il vous est demandé d’interpréter cet article avec précaution, ce sujet est une interprétation personnelle de la réalité. De toute façon il lui paraît peu vraisemblable que vous fassiez preuve d’un quelconque libre arbitre dans l’interprétation et l’application de cet article. Peut-être que dans quelques années votre vie aura été fortement influencée par l’effet chaotique de la lecture de ce post…

Nous considèrerons pour la suite que nous parlons d’un cerveau non-pathologique.

(suite…)

L’illusion de l’efficacité en ostéopathie (Part 1): Placebo VS Mambo Jambo

Certains sceptiques hypocrites continuent de prétendre que l’ostéopathie n’est que du placebo.

Mais il serait tout aussi hypocrite de ne pas accepter que le placebo ait une part très importante dans l’efficacité thérapeutique de l’ostéopathie.

Ce placebo se mêle à nos biais cognitifs pour donner l’illusion d’une efficacité ostéopathique au patient et au thérapeute. Bien comprendre les mécanismes du placebo et comprendre en profondeur nos biais cognitifs nous permet d’être plus objectif envers notre approche thérapeutique. Il devient alors plus facile de savoir ce qui fonctionne réellement de ce qui relève de la “fantaisie thérapeutique“. On peut alors se donner les moyens d’améliorer son efficacité thérapeutique et réfléchir à 2 fois avant de dépenser son argent dans des formations continues chères et “fantaisistes”.

Le terme “fantaisie thérapeutique” désigne tout le mambo jambo qui gravite autour de certaines approches thérapeutiques. Toutes les thérapies en ont dans une proportion plus ou moins grande. Il s’agit de techniques ou d’explications qui ne sont pas scientifiquement démontrés et/ou qui non pas plus d’efficacité qu’un placebo similaire.

L’effet placebo est utile, et il faut impérativement s’en faire un allié thérapeutique contrairement à l’approche allopathique classique qui y voit souvent un adversaire contre lequel il faut mieux faire. De plus l’effet placebo étant un effet psychologique, il influence fortement le soma via des réflexes psycho-somatiques, l’une des expressions est l’effet idéo-moteur. Ignorer cette dimension du traitement peut saborder majestueusement l’efficacité thérapeutique de l’ostéopathe.

Ostéopathie-64 a déjà couvert plusieurs sujet sur le placebo. Il a notamment été conclu que l’effet nocebo était susceptible de pouvoir tuer ( voir article sur l’effet placebo), qu’une thérapie placebo était susceptible de pouvoir soigner là où une thérapie conventionnelle ne le pouvait pas (voir article effet placebo dans les thérapies alternatives) remettant en cause l’inutilité du charlatan… L’article qui suit est une sorte de remodelage de l’article effet placebo en ostéopathie en essayant de se focaliser sur les différences entre un placebo sain et une approche charlatanesque.


(suite…)

L’effet Placebo dans les thérapies alternatives

Pensez-vous qu'une thérapie placebo puisse soulager des gens qui ne répondent pas à une thérapie plus conventionnelle ?

View Results

Loading ... Loading ...

Préface de l’admin:

A la suite de la réaction d’un ami concernant un article que j’avais écrit sur l’homéopathie, j’ai pris la décision de le supprimer. Cet article était effectivement assez véhément envers l’homéopathie, et ce n’est pas à un ostéopathe de faire cette critique. Faisons confiance aux homéopathes pour qu’ils questionnent et doutent de certains aspects de leur propre thérapie pour la faire avancer, comme nous avons pu le faire envers l’ostéopathie sur ce site.

Ceci m’a permis de revoir ma position sur les thérapies à tendance placebo car il semblerait qu’un charlatan puisse effectivement aider un patient là où une thérapie conventionnelle ne le peut pas !

(suite…)

Vers une explication du fonctionnement du pendule

tournesol3ème édition :

Comment” de l’auteur

J’ai récemment entendu parler d’un ostéopathe qui utilisait le pendule comme outil de diagnostic. Devrait-on s’émerveiller ou être scandalisé ? A première vue il est évident que cela porte un certain discrédit à la profession.

Comment un ostéopathe pourrait-il expliquer avoir recours à un pendule pour faire son diagnostic ou un traitement ostéopathique ??? C’est absolument impensable! Invraisemblable ! inimaginable ! Honte à toi, Charlatan !!!

D’ailleurs quelle logique à utiliser un pendule ??? Comment peut on rationaliser l’utilisation d’un tel objet dans une profession qui se veut devenir une profession de santé ?

(suite…)

La PNL en Ostéopathie: comment doper le placebo

escalatorCet article est une tentative de résumé d’une semaine de formation en PNL et de sa possible application en ostéopathie. 

Qu’est-ce que la PNL ?

La PNL est l’acronyme de  «Programmation Neuro-Linguistique ». Elle sera décrite par certains  comme un outil de communication, comme une modélisation de notre fonctionnement comportemental, ou comme une thérapie brève. (suite…)

Le Placebo dans l’Ostéopathie

Essayons de faire preuve d’auto-critique et passons au crible le rôle du placebo dans l’ostéopathie.

Cet article peut être dérangeant car il semble mettre à jour un nombre importants de manipulations psychologiques. Mais à y regarder de plus loin vous verrez que ce phénomène existe partout: à l’école, à l’église, à votre supermarché, chez votre médecin et bien sûr chez votre ostéopathe! Nous utilisons ces techniques sans nous en rendre compte, mais en être conscient permet de les utiliser à notre avantage et dans un seul but: celui de vous faire aller mieux.

(suite…)